Prise de muscle et alimentation: Poisson, Poulet, Bœuf.

Pour la prise de muscle, il n’y a pas de nutriment plus essentiel que la protéine. La protéine aide aussi à perdre du gras en encourageant la sensation de satiété et permet d’éviter la perte de tissus musculaires lors d’un régime faible calorie.

Le bœuf, le poulet et le poisson (en particulier saumon d’élevage) sont d’excellentes sources de protéines et ne contiennent que peu voire aucune hydrates de carbone. Cependant, en vous référant à vos propres objectifs, votre forme du moment et votre type morphologique, certains types de protéines peuvent se révéler plus bénéfiques que d’autres.

 Le Bœuf

Le bœuf vient de la vache et en général est plus gras que le poulet ou le poisson. La composition de graisse dans le bœuf a beaucoup à voir avec la façon dont la vache est nourrie. En comparaison d’une alimentation à base de graines, le bœuf nourri aux pâturages aura globalement  moins de graisse et un fort pourcentage d’Omega 3, qui sont connus pour leur vertus anti-inflammatoires et peuvent contribuer à la construction musculaire et la fonte des graisses.

Le poulet

La viande blanche est riche en protéines et  faible en graisse. La peau du poulet est principalement constituée de graisse, c’est pourquoi on veillera à bien l’enlever avant consommation du poulet en lui-même.

 Le poisson

Le choix du poisson comme source de protéine est très judicieux. Des poissons plus gras, venant de mers froides, est en général un très bon choix de même et reste une excellente source d’oméga 3. Les poissons d’eaux sauvages ont donc un profil lipidique plus intéressant pour le bodybuilder que les poissons d’élevage, comme le saumon par exemple.

Certains types de poisson peuvent contenir néanmoins de forts taux de mercure et vous devriez donc en limiter la consommation au maximum. Parmi ces poissons, on citera le thon, le requin, le maquereau. Des poissons plus petits comme les sardines sont riches en protéines et oméga 3 et pauvres en toxines. De plus, on peut ajouter que les sardines sont particulièrement économiques au niveau du porte-monnaie.

Si vous optez pour le thon, sachez que le thon léger contient moins de mercure potentiellement que le thon Albacore. Le saumon en conserve peut être une bonne alternative bien que son pourcentage de graisse puisse varier selon le type de saumon. Le saumon rose en boite est riche en protéine, faible en graisse et peu contaminé, et reste assez peu onéreux.

viandes poisson

Des viandes rares mais délicieuses.

Les viandes de cerf, chevreuil, bison, élan sont certes très difficiles  à se procurer et très chères mais sont aussi très riches en bonne protéines maigres. Leur cuisson peut s’avérer périlleuse car leur gout reste très « spécial ».  Néanmoins, cela peut valoir la peine de s’attarder sur ces bonnes sources de protéines dans le cadre d’une recherche de variétés.

En résumé, vous devrez choisir la source de protéine qui  correspond le plus à vos objectifs de force, prise de muscle et sèche.

Comme la plupart des choses, une source de protéine peut-être bonne ou mauvaise, tout dépend de votre situation. Dans tous les cas, la modération et le bon sens devront être vos guides dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

Et pour perdre du poids tout en faisant du sport nous avons aussi un article.