Le choix d’un banc de musculation

le-choix-d-un-banc-de-musculation

La musculation chez soi est une pratique intéressante aussi bien pour les débutants que pour les confirmés.

Avec un bon matériel et les exercices adéquats, inutile d’aller en salle de gym tous les jours pour raffermir ou tonifier ses muscles.

Cependant une question subsiste : quel banc de musculation choisir ?

Il faut tenir compte des besoins de chacun, des performances, des aptitudes physiques sans oublier les objectifs personnels.

Un banc de musculation qui répond à vos besoins

Il existe différents types de bancs de musculation sur le marché.

Le choix dépendra surtout de l’usage et des résultats recherchés.

Avant d’investir dans tel ou tel modèle, il est nécessaire d’en connaître les finalités.

On peut faire la distinction entre trois catégories de pratiquants : les occasionnels, les réguliers et les confirmés.

Les premiers ne pratiquent pas plus de 3 séances par semaine, le banc leur permettra surtout de garder la forme.

Les seconds sont un peu plus soucieux de leur silhouette, s’entraîneront avec une fréquence plus importante : 3 à 6 séances par semaine.

Les troisièmes ont des objectifs plus poussés et s’entraîneront bien plus souvent voire quotidiennement.
Tous ces critères entrent en jeu lors du choix d’un banc de musculation.

Il faut ensuite sélectionner les barres, les charges dédiées et le modèle du banc lui-même.

Les principaux modèles de banc et leurs spécificités

les-types-de-banc-de-musculation

Un banc de musculation multi-positions est amplement suffisant pour entretenir sa forme.

Cet équipement, comme son nom l’indique, a la spécificité de faire travailler plusieurs groupes musculaires, avec diverses amplitudes.

On peut y travailler les abdos, le dos, les pectoraux mais aussi les bras.

Le seul inconvénient réside dans l’absence de barre fixe pour les haltères.

Pour les confirmés, le banc de musculation avec un ensemble banc et chandelle sera plus intéressant.

Ce modèle de banc favorisera surtout les développés couchés, avec un dossier réglable pour varier les amplitudes possibles.

Les chandelles étant réglables, elles peuvent être ajustées pour travailler les jambes ainsi que les squats.

Ce modèle peut offrir des options additionnelles pour solliciter l’ensemble du corps.

En ce qui concerne les bancs à poulie, ceux-ci sont plus connus pour développer pratiquement les muscles du dos.

Aujourd’hui équipés de plusieurs options, ils vous permettent de travailles muscles du dos sans trop vous fatiguer.

Comment faire votre choix ?

Votre choix devra donc dépendre de votre potentiel physique et des objectifs que vous vous êtes préalablement fixés.

Pour la qualité de votre appareil, préférez un banc en adéquation avec votre taille qui est agrémenté d’un dossier renforcé et bien garni de mousse pour éviter les douleurs lombaires.

Privilégiez les marques connus et n’hésitez pas à vous renseigner pour être certain de bénéficier d’un équipement fiable.

Attention, il faut prendre en compte le fait qu’un banc de musculation a une certaine limite de charge.

Pour éviter les accidents, il ne faut pas dépasser les charges de 100 kg sur votre matériel.

Le plus intéressant avec ce type de matériel, c’est avant tout la possibilité de travailler les grands groupes musculaires tels que les abdominaux, les pectoraux, les bras et les cuisses.

Pour continuer votre lecture :