Créatine et musculation : les effets

CRÉATINE-MUSCULATION

La créatine figure parmi les compléments alimentaires les plus utilisés par les sportifs pratiquant la musculation.

Particulièrement prisée des athlètes américains et notamment les bodybuilders depuis de nombreuses années, cette substance connaît de plus en plus de succès dans l’Hexagone.

Jusqu’ici, aucune recherche n’a démontrée qu’elle présentait des effets nuisibles à la santé.

Mais quels en sont donc les effets ?

Ce qu’il faut savoir sur la créatine

Présent dans l’organisme de l’Homme à raison de 120 grammes, la créatine est un oligopeptide qui est composé de trois acides aminés, dont l’arginine, la méthionine et la glycine.

Ces derniers contribuent à la synthèse de cette substance dans le corps.

Différents produits tels que le poisson, la viande et la volaille en renferment également.

L’alimentation quotidienne fournit 1 à 2 grammes de créatine et le corps en produit, en fonction de ses besoins.

En en consommant en guise de supplément, les réserves du corps peuvent être augmentées, en particulier au niveau des muscles.

Les effets de la créatine

Plusieurs études sont arrivées à la conclusion que la créatine aide à améliorer les aptitudes des sportifs et favorise la production d’énergie.

Généralement combinée au phosphate, la créatine permet de constituer un stock d’énergie du muscle et contribue au mécanisme de production de l’ATP, une des sources énergétiques des muscles.

Ayant une plus grande réserve de cette substance, le corps bénéficie d’une plus grande quantité d’énergie au fil des exercices et peut ainsi prolonger ses efforts.

Etant donné que les réserves de créatine présentes dans les cellules ne servent que durant quelques secondes seulement, les sportifs, et tout particulièrement ceux qui pratiquent une activité nécessitant des efforts de courte durée mais en grande intensité, auront la possibilité de prolonger leur énergie.

Par contre, en cas des efforts prolongés, l’utilisation de créatine est sans intérêt.

Ainsi, pour les haltérophiles ou les sportifs pratiquant la musculation, cette substance est bénéfique.

Ce qui ne sera pas le cas pour ceux qui pratiquent des sports d’endurance.

La créatine et les muscles

Dans le cadre de la pratique de la musculation, la créatine permet à l’utilisateur de s’entraîner de façon intensive.

Il peut alors gagner plus aisément en muscles.

Aussi, lorsque la créatine est prise pour la toute première fois sous forme de suppléments, elle favorise le développement rapide des fibres musculaires, au niveau desquelles elle est emmagasinée, grâce à un effet de rétention d’eau.

Ce qui aboutit à l’accroissement rapide du volume des muscles.

A souligner que la créatine opère d’autres effets, comme celui de contribuer à la croissance des muscles.

En effet, des études ont prouvé que cette substance permettait aussi d’accélérer la production d’hormone de croissance.

Pour savoir comment choisir vos protéines, c’est par ici que ça se passe !