Stepper : comment choisir + comparatif des meilleurs steppers

Le stepper, c’est cet appareil qui imite une montée d’escalier.

Lorsque vous vous positionnez dessus et que vous l’enclenchez, vous avez réellement l’impression de monter des marches d’escalier. Les exercices sur stepper ont la particularité de vous permettre de travailler vos muscles du bas, notamment des fessiers.

Choisir votre stepper, c’est comme choisir votre vélo d’appartement ou choisir votre tapis de course, cela demande la prise en considération de nombreux facteurs.

Dans le cas du stepper, vous devez tenir compte de sa stabilité, de son prix et, surtout, du type de stepper qui vous convient.

Place à l’essentiel des critères qui doivent déterminer l’achat d’un stepper !

Voir nos tests des meilleurs steppers

Les meilleurs steppers

Ultrasport Stepper Up Down
Ultrasport Lady Stepper
Ultrasport avec cordes élastiques
7 Kg
8 Kg
7 Kg
  • Idéal pour l'entraînement des jambes, des hanches, des fesses et du buste
  • Console sans fil avec différentes fonctions
  • Idéal pour l'entraînement de la musculature des jambes, des hanches, des fesses et du buste
  • Le mouvement vers les côtés est destiné à faire travailler les cuisses
  • Cadre métallique robuste et amortisseurs quasiment silencieux
  • Console et cordes élastiques incluses
  • Niveau de résistance réglable
  • €€
    €€€

    Quel type de stepper est fait pour vous

    Avant tout, sachez que vous en remettre au stepper pour s’occuper des muscles du bas de votre corps est une idée judicieuse.

    Cependant, pour plus de sécurité, il est préférable que vous consultiez votre médecin avant de le faire. La raison est que ses exercices ne sont pas faits pour des personnes qui ont certaines pathologies telles que les insuffisances cardiaques, des infections ou qui sont enceintes.

    Stepper

    Trois types de stepper sont visibles sur le marché ou dans les salles de gym. Chacun d’entre eux a ses spécificités.

    Le stepper normal est la forme plus courante du stepper. Fait de deux marches, cet appareil est orné de deux poignées sur lesquelles vous vous appuierez durant vos exercices.

    Ce modèle est grand, il convient aux personnes qui s’entraînent régulièrement et de manière intensive.

    Certains modèles de stepper normal ou original permettent aux muscles du bras d’être sollicités.

    Cela se fait via une traction sur les poignées durant l’entrainement.

    Ce type de rameur est excellent pour faire du cardio-training.

    En effet, étant donné qu’il s’agit d’une simulation de marche sur escalier, cela vous permet de suer un maximum et donc brûler une énorme quantité de graisse.

    On trouve sur le stepper normal un écran d’ordinateur de bord, comme sur les rameurs.

    Celui-ci livre des informations précieuses comme le temps, le nombre de marches effectuées, etc.

    Stepper

    Le mini-stepper est la version primitive du stepper.

    Il est simple et est uniquement formé par deux paliers assemblés pour accueillir les pieds de son usager.

    Ces deux marches peuvent, dans certains cas, être agrémentées d’un écran. Le mini-stepper n’a donc pas de poignée et n’est pas non plus réglable au niveau de son intensité.

    Il s’agit d’une simple simulation de montée de marches d’escalier, le pied droit et le pied gauche devant s’appuyer fortement et alternativement sur les marches.

    De par sa simplicité, il ne convient qu’aux débutants. Et parce qu’il est plutôt faible côté performances et résistance, il vaut mieux l’utiliser occasionnellement.

    Mais si vous recherchez un entrainement régulier et progressif, choisissez plutôt le stepper normal.

    Le mini-stepper oblique est le dernier type de stepper mis sur le marché.

    Il n’est pas très surprenant car il s’agit d’une version plus poussée et plus travaillée du mini-stepper.

    Il est doté uniquement de marches, et d’écran dans certains cas. Ces dernières bougent de haut en bas et même de gauche à droite pour vous permettre de réaliser des efforts plus complets et, en même temps, de faire travailler vos hanches.

    Voir nos tests des meilleurs steppers

    Les critères de choix d’un stepper

    Nombreux sont les éléments qu’il faut vérifier avant l’achat d’un stepper.

    Il faut connaitre diverses caractéristiques de l’appareil, mais le prix reste très souvent le premier critère décisif.

    Un stepper vaut de 30 € à plus de 600€, cela dépend du type, de la marque, des spécificités de l’appareil, etc. Un stepper à 30€, et même à moins de 30€, est souvent un mini-stepper.

    Toutefois, ces modèles  conviendront uniquement à des rééducations lentes et à des débutants en sport.

    Qu’il s’agisse de mini-steppers ou de steppers normaux, il vaut mieux choisir un prix raisonnable combiné avec de bonnes performances plutôt qu’un prix trop alléchant qui masque d’énormes défauts et une résistance moindre.

    intro_stepper

    Pour ceux qui ne le savent pas encore, les bienfaits du stepper se situent surtout au niveau du travail des muscles de la partie inférieure du corps.

    Les muscles des fessiers, des cuisses, des mollets et plus généralement les muscles du bas du corps sont les plus sollicités, ce qui lui permet de dessiner votre silhouette à partir des hanches.

    Le stepper apporte également des améliorations au niveau de votre cœur, notamment de votre rythme cardiovasculaire.

    Le souffle est également travaillé avec cet appareil qui recourt principalement à votre endurance.

    Vous allez donc devoir être en permanence en appuis sur vos jambes et pour celà, il est préférable de choisir un stepper bien stable.

    Trois facteurs garantissent cette stabilité : le poids du stepper, son empattement au sol et son guidon. Si le stepper est bien lourd, vous êtes sûr que l’appareil restera droit et ne tanguera pas durant l’exercice.

    Cela vous garantira des résultats rapides et optimaux mais aussi une bonne sécurité. Le mieux est qu’il pèse plus lourd que vous, de cette manière, sa stabilité est indubitablement assurée. Le guidon est un élément souvent facultatif mais qui accroît la stabilité du stepper.

    La console est un autre élément à bien vérifier avant l’achat d’un stepper.

    Cette dernière se matérialise en un écran qui affiche diverses informations telles que le nombre de pulsations, celui des calories brulées, le temps, etc.

    Il procure donc un contrôle permanent et instantané de vos efforts via son écran d’affichage. Cette console a des capteurs cardiaques intégrés pouvant mesurer le rythme cardiaque.

    A défaut, vous pouvez vous munir d’un cardio fréquencemètre.

    Stepper

    Ces capteurs sont compatibles avec des oreilles ou des pinces doigts, un guidon muni de système tactile que vous tenez en main ou une ceinture thoracique émettrice (Les deux premiers ne sont pas très fiables).

    Reliés aux capteurs, ils transmettent le rythme cardiaque de l’usager, mais avec une certaine irrégularité.

    Ils sont donc limités et ne conviennent que pour un entrainement pour le fun ou pour des débutants. La ceinture thoracique émettrice est la plus efficace et la plus recommandée. Elle mesure les pulsations avec une grande fiabilité et confère plus de liberté de mouvements à son usager car elle ne gêne pas.

    Le système de freinage ou les pistons déterminent également le choix du stepper.

    Trois systèmes de freinage sont recensés : le freinage magnétique, le freinage hydraulique et le freinage électromagnétique.

    Les meilleurs steppers

    Ultrasport Stepper Up Down
    Ultrasport Lady Stepper
    Ultrasport avec cordes élastiques
    7 Kg
    8 Kg
    7 Kg
  • Idéal pour l'entraînement des jambes, des hanches, des fesses et du buste
  • Console sans fil avec différentes fonctions
  • Idéal pour l'entraînement de la musculature des jambes, des hanches, des fesses et du buste
  • Le mouvement vers les côtés est destiné à faire travailler les cuisses
  • Cadre métallique robuste et amortisseurs quasiment silencieux
  • Console et cordes élastiques incluses
  • Niveau de résistance réglable
  • €€
    €€€

    Les pistons solides sont source de confort et de précision lors de vos efforts.

    Le freinage hydraulique consiste en une fixation de vérins sur les pédales et le freinage magnétique en un système d’aimants qui servent à freiner la descente d’une pédale.

    Le freinage électromagnétique, lui, est un ensemble de bobines qui fait retomber la vitesse de descente de la pédale et l’arrête via un courant assez fort qui circule dans ces bobines et les amène à secréter un champ magnétique de faible ou de forte amplitude.

    Les sportifs entrainés préfèreront le frein électromagnétique ou le frein magnétique avec moteur car il convient mieux à leurs performances.

    Les débutants ou sportifs intermédiaires pourront se contenter d’un frein hydraulique ou magnétique non motorisé sur les aimants pour entretenir leur forme physique ou pour s’entraîner pour leur loisir.

    Voir nos tests des meilleurs steppers